Texte à méditer :  « L’animal humain est un animal apprenant. Nous aimons apprendre. Nous en avons besoin. Nous sommes faits pour. Nous n’avons pas besoin que l’on nous montre comment ou que l’on nous y force. Le processus d’apprentissage est au contraire tué dans l’œuf par les personnes qui interfèrent avec ou qui essaient de le réguler ou de le contrôler. »   John Holt

Sondage
Avant de lire ce site, saviez-vous que l'école n'était pas obligatoire ?
 
Oui
Non
Résultats
Communication
 -  Éditos passés
+ Contrôles pédagogiques - Etat des Lieux 2010
+ Presse
+ Affiches à télécharger
+ Dépliants à télécharger
+ Invitation journalistes
+ Tee-shirts JIPLI à commander ou à faire soi-même
Où cela se passe ?
Annonces La JIPLI 2019 La JIPLI 2018 La JIPLI 2017 La JIPLI 2016
Éditos passés - 2018

2018 - Mission flash sur la déscolarisation


Aujourd’hui, ce ne sont plus les sectes qui font peur, mais les risques de radicalisation et, encore une fois, l’instruction en famille est l’objet de tous les amalgames.

Suite aux élections de 2017, les députés ont changé, mais ils semblent toujours aussi ignorants de la réalité de l’instruction hors école et leurs velléités d’encadrement et de limitation de ce choix s’expriment à tout bout de champ. Ainsi, des amendements relatifs à l’instruction à domicile ont été proposés dans le cadre d’une proposition de loi relative à l’encadrement des écoles hors contrat !

Leur objectif était soit de rendre annuelle l'enquête de la mairie, soit de soumettre l'instruction en famille à un régime d'autorisation, soit les deux. Heureusement, ils ont tous été rejetés car pas en lien avec le sujet débattu.

Ces préoccupations ont cependant mené à la mise en place d’une mission flash parlementaire sur le thème de la déscolarisation.

Dans leurs conclusions, les deux rapporteures ont mis en avant le manque d’informations sur la non-scolarisation et préconisent avant tout un meilleur recensement et un meilleur suivi des enfants concernés, avec l’attribution d’un numéro INE (Identifiant National Etudiant), un croisement des fichiers administratifs pour suivre tous les enfants et une obligation de déclaration de domiciliation, obligation qui, d’une manière plus large, fait débat dans le pays depuis quelques temps déjà car elle impose une forme de sédentarité.

Leur objectif affiché s'apparente à une véritable chasse aux sorcières : débusquer tout enfant qui ne serait pas soumis au regard de l’Éducation nationale et à ses préceptes éducatifs. Le fait que beaucoup de familles non déclarées le soient en raison des contrôles pédagogiques traumatisants ne ressort pas du tout dans leur rapport malgré les informations apportées par les associations de familles.

Il est à noter que le terme de « déscolarisation » utilisé signifiait, à l'origine, dans la tête des rapporteures, l’absence d’instruction, ce qui n’a pourtant rien à voir (ne pas être scolarisé ne signifie pas être illettré). Ce terme a ensuite été utilisé de manière plus large au sens de « non-scolarisation » au cours de la restitution de leurs travaux. Preuve supplémentaire de l’impact du choix des mots pour influencer la pensée. Phénomène que l’on retrouve régulièrement dans l’emploi à tort de « l’obligation de scolarisation » à la place de « l’obligation d’instruction ». Erreur commise par le Président lui-même lors de l’annonce, durant les assises de l'école maternelle, en mars 2018, de sa décision « de rendre obligatoire l’école maternelle et d’abaisser de 6 à 3 ans en France l’obligation d’instruction dès la rentrée 2019 ».

Le ministère de l’Éducation nationale a la ferme intention de contrôler les enfants instruits en famille dès l'âge de 3 ans ; les modalités de ces contrôles seront discutées au Parlement fin 2018. Il est donc temps d’aller informer tous les députés et sénateurs de ce qu’est l'instruction en famille, du fait que les enfants concernés sont, dans leur immense majorité, instruits et socialisés et qu’il serait dommage de brider les pédagogies innovantes des parents en les encadrant encore et toujours plus.



^ Haut ^

GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.17 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.14 seconde