Texte à méditer :  «L’animal humain est un animal apprenant. Nous aimons apprendre. Nous en avons besoin. Nous sommes faits pour. Nous n’avons pas besoin que l’on nous montre comment ou que l’on nous y force. Le processus d’apprentissage est au contraire tué dans l’œuf par les personnes qui interfèrent avec ou qui essaient de le réguler ou de le contrôler.»   John Holt

Sondage
Avant de lire ce site, saviez-vous que l'école n'était pas obligatoire ?
 
Oui
Non
Résultats
Communication
+ Contrôles pédagogiques - Etat des Lieux 2010
+ Presse
+ Affiches à télécharger
+ Dépliants à télécharger
+ Invitation journalistes
+ Tee-shirts JIPLI à commander ou à faire soi-même
Où cela se passe ?
Annonces La JIPLI 2017 La JIPLI 2016 La JIPLI 2015 La JIPLI 2014 La JIPLI 2013 La JIPLI 2012 La JIPLI 2011 La JIPLI 2010 La JIPLI 2009 La JIPLI 2008 La JIPLI 2007
La JIPLI 2009 - Editorial

Troisième édition de la Journée Internationale Pour La Liberté de l'Instruction (JIPLI).

La JIPLI 2009 aura lieu le 15 septembre partout en France.

Le décret du 5 mars 2009 est le thème central de cette JIPLI.

Ce décret étend aux enfants instruits dans la famille ou dans les établissements privés hors contrat la maîtrise du socle commun des connaissances alors qu'il était initialement prévu et applicable depuis 2006 aux seuls enfants scolarisés dans les établissements publics ou privés sous contrat.

Les trois associations nationales représentant les familles dont les enfants sont instruits à la maison (LED'A, CISE et LAIA) ont exprimé leur indignation vis à vis d'un texte qui remet vivement en question la liberté de l'enseignement. Les familles qui font le choix de l'instruction à la maison prônent notamment les apprentissages libres qui ne sont pas compatibles avec l'exigence d'évaluation et les paliers de progression dictés par l'article Annexe V du décret.

Monsieur Jean-Louis Nembrini, directeur général de l'enseignement scolaire, leur a répondu cet été en déclarant que les enfants instruits à la maison n'étaient pas concernés par le préambule de cet article Annexe V, et leur a garanti que les contrôles pédagogiques ne se feraient pas "en référence aux programmes scolaires officiels". Le contrôle "doit être individualisé et spécifique à chaque enfant".

Il n'en reste pas moins que l'exigence de maîtrise du socle commun à la fin de la période d'instruction obligatoire, décrite dans l'annexe V, n'est pas compatible avec la liberté d'enseignement proclamée par les textes nationaux et internationaux.

Les associations nationales revendiquent d'être consultées avant toute modification législative concernant l'instruction dans la famille et demandent la désignation d'un interlocuteur attitré au ministère de l'éducation.

Venez nous rejoindre pour défendre la liberté d’instruction.

LED'A : www.lesenfantsdabord.org
LAIA : http://laia.asso.free.fr/
CISE : http://cise.fr/




^ Haut ^

GuppY - http://www.freeguppy.org/    Site créé avec GuppY v4.5.17 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.06 seconde